BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR

CONCEPTION ET REALISATION DE SYSTEMES AUTOMATIQUES (CRSA)

 

LA FORMATION

Durant les deux années de formation, l’étudiant va acquérir des connaissances en mécanique (dessin, conception mécanique) et en automatisme (méthode de programmation d’automates, structure et conception d’une partie commande). Il devra aussi apprendre à travailler en équipe et à communiquer avec les autres
étudiants, les enseignants, et les acteurs de la profession partie prenante de la formation.
Sa formation lui permettra de concevoir et de réaliser un Système Automatisé de Production.
Le contact en entreprise se fait en première année où un stage de 6 semaines est réalisé. Ce stage est destiné à acquérir la connaissance professionnelle et humaine de l’entreprise, ainsi que l’analyse technique d’une situation authentique.
L’étudiant participe en seconde année à la réalisation d’un projet de type industriel en partenariat avec une entreprise.

 

Le programme d’étude

Matières

1ere année

2eme année

Culture Générale et Expression

3h

3h

Langue Vivante : Anglais

2h

2h

Mathématiques

3h

3h

Sciences Physiques et Chimiques Appliquées

4h

4h

Conception des Systèmes Automatiques

17h

14h

Conduite et Réalisation d’un Projet

3h

6h

Accompagnement Personnalisé

2h

2h

Total

34h

34h

 

Matières (examen)

Coef

Forme

Durée

Culture Générale et Expression

3

écrite

4h

Langue Vivante

2

Contrôle en cours de formation

Mathématiques

2

Contrôle en cours de formation

Sciences Physiques et Chimiques Appliquées

2

Contrôle en cours de formation

Conception préliminaire d’un système automatique

3

écrite

4h30

Conception détaillée d’une chaîne fonctionnelle

3

Contrôle en cours de formation

Conception détaillée d’un système automatique

3

Contrôle en cours de formation

Rapport d’activité en entreprise

2

Orale

5 mn

Conduite et Réalisation d’un Projet

6

Orale

50 mn

 

 

Les compétences requises

Le candidat doit :

  • avoir un goût prononcé pour la conception de mécanismes associés à l’électricité et aux automatismes
  • être volontaire et avoir une ouverture d’esprit face à l’étude de problèmes nouveaux
  • avoir un bon niveau général

Le recrutement se fait essentiellement avec des élèves préparant un Bac STI ou STI2D, mais aussi avec ceux préparant un Bac S, ou un Bac Professionnel à dominante automatisme.

 

Les débouchés

Le TECHNICIEN SUPERIEUR EN CONCEPTION ET REALISATION DE SYSTEMES AUTOMATIQUES exerce les activités dans tous les secteurs de l’industrie manufacturière. Quel que soit le procédé de fabrication, il convient pour rendre la production flexible :
– de transformer les processus par l’introduction d’éléments variables dans les parties opératives
– de commander et de contrôler ces processus par des automatismes dont les programmes sont modifiables
Ainsi le titulaire de BTS peut être amené à remplir les fonctions suivantes :
• Analyse : en fonction des objectifs d’automatisation de tout ou partie d’un processus, proposer des actions argumentées sur les plans technique, économique et humain
• Etudes : établir le projet de construction de l’ensemble ou d’un sous-ensemble d’une partie opérative
• Élaborer les définitions et les descriptions fonctionnelles, techniques et technologiques des organes de dialogue de la partie commande et des interfaces partie opérative-partie commande
• Rédiger les dossiers de réalisation
• Documentation : rédiger les documents relatifs à l’exploitation et à la maintenance Réalisation – Mise en oeuvre – Installation : ordonnancer, suivre et participer à la réalisation des divers équipements et à leur assemblage (Partie opérative, partie commande, partie dialogue)
• Test : assurer la mise en service
• Intégration : participer à la certification et à l’acceptation du système par le département ou l’entreprise utilisatrice, à la formation des personnels d’exploitation et d’entretien
• Assistance à l’exploitation : assurer les réglages demandés par l’exploitant
• Assistance à la maintenance : diagnostiquer un défaut ou définir des procédures de reprise

La poursuite d’études

La majorité des étudiants continue leurs études pour s’intégrer dans le système LMD européen. Ils accèdent, pour les meilleurs, aux écoles d’ingénieurs soit directement soit après une année de préparation en Spé ATS. Les autres préparent une licence ou une licence professionnelle.

Contact
Thierry CARETTE, Directeur du Campus
thierry.carette@ozanam.eu