BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR

METIERS DES SERVICES A L’ENVIRONNEMENT

 

LA FORMATION

La gestion de l’eau, des déchets, des énergies renouvelables, l’hygiène et la propreté, la sécurité alimentaire sont des thèmes qui ne laissent pas indifférents. Savez vous qu’en France: Les emplois directs dans le domaine de l’environnement sont estimés à 370 500.(source IFEN Institut Français de l’Environnement) dont 90.000 dans les activités des déchets. Le secteur de la propreté compte aujourd’hui plus de 20 000 entreprises et plus de 434 000 salariés pour un chiffre d’affaires de 11 milliards d’euros, les besoins en ressources humaines sont évalués entre 15 000 et 20 000 salariés par an (sources FEP). Dans le domaine de l’assainissement, on compte environ 600 entreprises, 12 000 salariés pour un chiffre d’affaires de l’ordre de 1,2 milliards d’euros (source FNSA).

En première année, l’étudiant effectue deux stages, dans deux structures différentes : entreprise privée, collectivité territoriale, établissement ou  entreprise publics, association. Chaque stage, qui dure de deux à trois semaines, est l’occasion d’une immersion dans une équipe ou un service, il a pour objectifs :
– appréhender la réalité et la diversité du milieu professionnel,
– analyser les caractéristiques des organisations
– contribuer à la  mise en œuvre des services proposés
– effectuer  ou participer à  un travail difficilement réalisable

En seconde année : Stage de 7 semaines dans une structure, relevant des secteurs d’activités du technicien supérieur « Métiers des services à l’environnement » : entreprises, collectivités territoriales, établissements publics…

Une problématique de travail est définie au préalable  avec la structure d’accueil du stagiaire et  l’équipe pédagogique : à partir d’une situation professionnelle relevant des secteurs d’activité d et d’un besoin clairement identifié, il s’agit de mener une étude conduisant à l’élaboration de propositions de solutions. Développer la capacité du stagiaire à se positionner en tant qu’acteur de la politique RSE DD de l’organisation constitue un objectif primordial de ce stage. La problématique retenue devra donc obligatoirement  intégrer au moins l’une des dimensions suivantes : qualité, santé-sécurité, développement durable.

 

Le programme d’étude

Communication et techniques de Management : management des équipes, la fonction management opérationnel dans l’organisation, techniques de communication.
Sciences et technologie des systèmes : fonctions des matériels et des systèmes, maintenabilité, prévention des risques
Techniques professionnelles : Propreté et hygiène, nettoiement et propreté urbaine, gestion et traitement des déchets, assainissement, nettoyage industriel et hygiène immobilière.
Système Qualité, Sécurité, Environnement, Responsabilité sociétale et Développement Durable : système QSE, Santé et Sécurité au travail, responsabilité sociétale des Entreprises et développement durable.
Connaissance des milieux professionnels : organisation administrative de la France, les services publics, employeurs et salariés et leurs représentations, droit du travail, ….
Gestion économique et développement de l’activité :
Langues vivantes :
Sciences physiques et chimiques : Mécanique des fluides, réactions chimiques, risques chimiques, la chimie au quotidien
Biologie, microbiologie et écologie appliquées : microorganismes, écosystèmes et milieux naturels, pollutions et nuisances, éléments de toxicologie et d’écotoxicologie.

 

 ENSEIGNEMENTS

PREMIERE ANNEE
Total
(Cours+TD+TP)

DEUXIEME ANNEE
Total
(Cours+TD+TP)

 Communication et techniques de management

2 (1+1+0)

3 (2+1+0)

 Sciences et technologie des systèmes

5 (2+1+2)

4 (2+2+0)

 Technologies professionnelles

8 (3+1+4)

6 (4+2+0)

 Système qualité, Sécurité, Environnement ; responsabilité sociétale et développement durable

2 (1+1+0)

3 (2+1+0)

 Connaissance des milieux professionnels 

3 (2+1+0)

 Gestion économique et développement de l’activité

1 (0+1+0)

2 (1+1+0)

 Langues vivantes

2 (1+1+0)

2 (1+1+0)

 Sciences physiques et chimiques

2 (1+0+1)

2 (1+1+0)

 Biologie, microbiologie et écologie appliquées

5 (2+1+2)

3 (3+0+0)

 Projet professionnel (1) 

5 (0+0+5)

 TOTAL

30 (13+8+9)

30 (16+9+5)

 Enseignement facultatif
 Langue vivante étrangère (LV2)

1 (0+1+0)

1 (0+1+0)

(1) un nombre équivalent d’heures « professeur » est nécessaire pour le suivi et l’encadrement des projets.

REGLEMENT D EXAMEN DU BTS MSE

NATURE DES EPREUVES

UNITE

COEF

FORME

DUREE

 E1 – Langue vivante étrangère

U1

2

CCF

 2×20 mn
 E2 -Etude scientifique et technologique  U2

5

Ponctuelle écrite

 

5h

 Sous épreuve : chimie-biologie

 U21

2,5

 Sous-épreuve : Sciences physique
et sciences technologies des systèmes

 U22

2,5

E3 -Organisation management et développement de l’activité

U3

5

CCF

2×2,5 h
 E4 – Projet professionnel 

U4

5

Ponctuelle orale

45 mn

 E5 – Soutenance du rapport de stage

U5

4

Ponctuelle orale

45 mn

Epreuve facultative de langue vivante*

UF1

Ponctuelle orale

20 min
(+20 mn de préparation) 

 * La langue vivante choisie doit être différente de celle évaluée en épreuve E1. Seuls les points supérieurs à la moyenne seront pris en compte. 

 Les compétences requises

Bonne culture générale, curiosité, création, autonomie, ouverture, contact et dynamisme. Aimer les activités pratiques. Etre titulaire d’un bac S, STL, STI2D ou bac dans les domaines des services (hygiène, sécurité, prévention, services à la personne,…..)

Les débouchés

Les emplois sont dénommés différemment selon les secteurs. A titre d’exemples, le titulaire du diplôme peut exercer ses activités  sous la dénomination de :
– responsable de secteur, chargé d’études : faisabilité, études techniques et économiques, animateur qualité, sécurité, environnement et développement durable, chef de projet environnement, adjoint au responsable des services généraux.

La poursuite d’études

60 % des diplômés du BTS MSE poursuivent des études : en Management Services Hygiène Propreté (Titre homologué niveau II), en Licence Professionnelle ou IUP dans les domaines des déchets, de l’environnement, de la gestion urbaine, de la qualité en Agroalimentaire, dans le domaine de la sécurité…

Contact
Thierry CARETTE, Directeur du Campus
thierry.carette@ozanam.eu