Dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, une mission interministérielle a été créée afin de distinguer les projets les plus innovants, en tenant compte de leur créativité, de la valorisation du patrimoine, de la rigueur scientifique, de l’enjeu international et de la démarche pédagogique.

Depuis 2013, le lycée Ozanam s’est impliqué dans ce travail mémoriel, et a à deux reprises, pour deux projets, obtenu le label centenaire de la première guerre mondiale.

En novembre 2013 pour le projet « 1914-2014 Etre un jeune européen », mené en partenariat avec le Werdenfels Gymnasium de Garmisch Partenkirchen et le Friedrich Dessauer Gymnasium de Frankfurt. Dans le cadre de ce projet, une convention a été signée entre l’Académie, l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille et le lycée Ozanam. Il a été également sélectionné pour être présenté à « Eurovision 1914, Eine Zwischenbilanz » à Oberhausen en Rhénanie.

En janvier 2018 pour le projet Erasmus+ « The war to end all wars », avec nos partenaires allemands du Werdenfels Gymnasium de Garmisch Partenkirchen en Allemagne et la Bayhouse School de Gosport en Angleterre. Un travail de deux ans (2016-2018), une réflexion de 39 jeunes lycéens (13 de chaque pays) sur le conflit, mais aussi sur l’histoire du XXème siècle et notre monde actuel. Cette réflexion a été mise en scène par Anja Sczilinski du Residenz Theater de Munich et a aussi été soutenu par l’OFAJ, la fondation Robert Bosch (« On y va ») et le rotary Club. la pièce jouée dans les trois pays a été vue par plus de 1500 spectateurs.

 

Le lycée Ozanam a choisi, durant ces cinq années de commémoration, de s’associer à ses partenaires européens, afin de donner un sens à notre Europe d’aujourd’hui, en impliquant nos jeunes dans la connaissance de notre histoire commune, et dans la pratique et la construction de notre Europe de demain.

Un article est consacré sur le site de la mission  centenaire http://centenaire.org/fr/espace-pedagogique/exemples-de-projets-scolaires/que-sont-devenues-les-fleurs-un-spectacle-cree-par